Les étrangers au Luxembourg

Les résidents

Les étrangers représentent plus du tiers de la population totale, la majorité d’entre eux (86 %) est originaire de l’Union européenne. Le chiffre des principales communautés s’établit comme suit au 1er janvier 2006 :

- a) Portugais : 67.790
- b) Français (nationaux seulement) : 22.900
- c) Italiens : 18.800
- d) Belges : 16.080
- e) Allemands : 10.430

L’immigration la plus ancienne au Grand-Duché est italienne et remonte à 1885. Comme en Lorraine, l’exploitation des mines a attiré plusieurs vagues d’Italiens, d’abord du nord (début du XXème) puis du sud de la péninsule (années 50). Les Luxembourgeois d’origine italienne sont aujourd’hui estimés à près de 20.000 personnes.

L’immigration portugaise (la plus importante) est relativement récente puisque seulement 1147 Portugais résidaient au Grand-Duché en 1966, l’accroissement de leur nombre, soutenu jusqu’au début des années 90, se stabilise parv la suite. L’immigration la plus récente est originaire d’ex-Yougoslavie (Bosniaques, Kossovars), de Russie et d’Ukraine ainsi que des Etats nouvellement adhérents à l’Union européenne (Pologne).

Les frontaliers

Indispensables à l’économie du Luxembourg, les 117.510 frontaliers représentent 40 % de l’emploi salarié intérieur, devant les Luxembourgeois (34 %) et les résidents étrangers (26 %). 52 % des frontaliers viennent de France (60.313), attirés par l’offre d’emplois et le niveau généralement plus élevé des salaires. Les autres de Belgique et d’Allemagne.


Voir le site du Consulat

Dernière modification : 01/09/2006

Haut de page